1 million d’euros pour la société civile malgache.

Un protocole d’accord entre le Ministère des Affaires Etrangères malgache et l’Ambassade de France à Madagascar pour la mise en place du nouveau Fonds Social de Développement (FSD), fonds d’attribution de micro- subventions d’un montant total deUn million d’Euros (1 000 000 €), a été signé ce jeudi 12 juillet 2012 au Ministère des Affaires Etrangères par le Ministre des Affaires Etrangères Monsieur RAJAONARIVELO JOCELYN Pierrot et l’Ambassadeur de France à Madagascar, Monsieur BELLIARD Jean-Christophe.

Le FSD est un outil original de la coopération française qui s’adresse spécifiquement à la société civile malgache. Les crédits du FSD permettent de financer des micro – projets qui, par leur proximité avec les bénéficiaires, visent à répondre efficacement aux besoins des populations vulnérables.

La dernière enveloppe FSD a rencontré un succès important auprès de la société civile malgache, avec 21 projets financés dans divers secteurs d’intervention dont la formation et l’insertion professionnelle, la protection de l’enfance, la santé et l’éducation, les thématiques du genre et du handicap, l’eau et l’assainissement, le développement rural et l’environnement, le renforcement de capacités des travailleurs sociaux ou encore l’appui à la mise en place de plateforme ou de réseau d’associations.

Les orientations stratégiques du précédent FSD sont reconduites dans cette nouvelle enveloppe. Le programme FSD, dont le renforcement de capacités de la société civile constitue une priorité centrale, comprend :

- des projets à fort ancrage territorial, conçus et mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat étroit entre collectivités locales et société civile, des projets concourant à renforcer les capacités et compétences des associations et des organisations professionnelles et des projets innovants pouvant servir de référence aux politiques publiques locales.
- des projets dans le secteur social sur les thématiques du genre, de l’enfance, des personnes en situation de handicap, de l’insertion sociale et de la médiation sociale, de l’insertion économique, de l’eau et l’assainissement, de la professionnalisation des intervenants dans le secteur social ainsi que l’appui institutionnel aux collectivités territoriales. Les projets développés en milieu urbain sont priorisés.

Le Fond Social de Développement se veut aussi être un outil de réflexion entre différents partenaires. C’est pour cela que sont associés au sein d’un comité d’examen des projets, des représentants des pouvoirs publics nationaux, français et malgaches, d’associations locales et internationales d’aide au développement, de plate-forme de la société civile, et de partenaires internationaux du développement.

Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France et Pierrot Rajaonarivelo, ministre des affaires étrangères

Dernière modification : 12/07/2012

Haut de page