Atelier de concertation et de validation de trois plans directeurs de la recherche scientifique

Soutenues par la Coopération française et le projet FSP PARRUR, ces deux journées de concertation du 16 et 17 décembre 2014 à la Bibliothèque de l’Université d’Antananarivo ont rassemblé plus d’une centaine de hauts représentants de la Recherche universitaire, des Centres Nationaux de Recherche malgaches avec des partenaires sociaux et privés.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale de la Recherche scientifique (SNR, décret de novembre 2013), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESUPRES) en collaboration avec le Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, le Ministère de la Santé et le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, a organisé les 16 et 17 décembre à la bibliothèque de l’Université d’Antananarivo, un atelier de concertation et de validation national des trois plans directeurs sectoriels de la Recherche :

o Environnement lié au Changement Climatique
o Biodiversité et Santé humaine
o Agriculture et Sécurité alimentaire

Ces trois plans directeurs thématiques viennent compléter celui sur les Energies Renouvelables qui a fait l’objet d’une validation au mois février 2014.

PNG

Des documents de référence pour établir les grandes orientations des programmes de Recherche – Développement & Innovation à Madagascar

Parmi les principaux « Objectifs du Millénaire pour le Développement » figure de nombreuses préoccupations liées à la réduction de la pauvreté.

PNG Pour répondre à ces objectifs, des actions de Recherche & Développement ont été jusqu’alors menées dans de nombreux domaines prioritaires. Elles restent encore disparates et peu cohérentes, vu l’étendue des problèmes, la multiplicité des cas à considérer sur l’ensemble du territoire, en fonction des spécificités régionales.

Ces objectifs sont désormais priorisés dans la Stratégie Nationale de la Recherche qui met l’accent sur la recherche au service du développement et de la croissance économique. Les quatre plans directeurs et la conception des programmes qui en découlent contribueront ainsi à l’amélioration des conditions de vie des populations.

L’élaboration de cette politique de Recherche - Développement repose avant tout sur les potentialités et compétences nationales de la recherche scientifique (Ecoles Doctorales universitaires et Centres Nationaux) mais aussi sur son décloisonnement par des partenariats avec les institutions de recherche françaises présentes à Madagascar (CIRAD, IRD et Institut Pasteur,…), des institutions de la Sous Région de l’Océan Indien (Réunion, Maurice), des instituts de recherche internationaux. Le rapprochement avec les secteurs productifs du développement (entreprises, ONG et projets de développement) sera privilégié et concrétisé par la création de plateformes scientifiques mutualisées (public-privé).

PNG

Ces PDR serviront désormais de documents-cadre de référence pour le développement et la coordination des activités de la recherche scientifique à Madagascar :

* Environnement et le Changement Climatique (PDR-ECC)

Le changement climatique et la dégradation des ressources naturelles due à la pression anthropique constituent les principaux problèmes environnementaux auxquels est confronté Madagascar qui est considéré à l’échelle de la planète, comme l’un des pays les plus vulnérables.

Après la ratification du protocole de Kyoto en 2003, Madagascar est tenu d’honorer certaines obligations relatives aux stratégies d’adaptation et d’atténuation des effets néfastes du changement climatique, des émissions de gaz à effet de serre et notamment d’adoption de comportements et de mesures qui contribuent à la lutte contre toute forme de dégradation de l’environnement.

PNG - 194.6 ko
Clôture des deux journées d’atelier par Madame Marie Monique RASOAZANANERA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

L’élaboration du Plan Directeur de la Recherche sur les Changements Climatiques et l’Environnement s’inscrit dans le prolongement de ces engagements définis dans la Politique Nationale de l’Environnement (2010) et la Politique Nationale de la Lutte contre le Changement Climatique (2011).

* Santé Humaine et Biodiversité (PDR-SHB)

Madagascar possède une richesse inestimable dans le domaine de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle. La biodiversité de la flore et de la faune, dont une part importante est endémique, fait l’objet d’une utilisation traditionnelle et moderne.

Le pays est doté d’un potentiel de savoir et de savoir-faire au niveau de la médecine moderne. Le plan directeur sur la Santé et Biodiversité est destiné à capitaliser, valoriser et à renforcer les programmes / projets de recherche pour lutter contre les maladies endémiques, les maladies transmissibles et les maladies émergentes en s’appuyant sur la biodiversité du pays.

* Agriculture et Sécurité Alimentaire (PDR-ASA)

La malnutrition, quelque soit sa forme, demeure un important problème social et de santé publique à Madagascar. L’élaboration du Plan Directeur de la Recherche sur la Sécurité Alimentaire et le développement de l’Agriculture est donc primordiale pour que Madagascar puisse parvenir à l’autosuffisance alimentaire mais aussi devenir un moteur de croissance de la production agricole.

PNG - 139.1 ko
Présentation introductive de l’atelier par Madame Claudine RAMIARISON, Directeur Général de la Recherche Scientifique

Le PDR se focalisera davantage sur les défis posés à la Recherche en matière de productivité agricole, de progrès scientifiques et technologiques et de structures qui aideront à assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population malgache.
D’envergure nationale, le plan sera adapté et intégré aux besoins socio-économiques des régions du pays et axera prioritairement ces recherche-actions sur le développement rural et la sécurité alimentaire. Il constituera également un outil d’aide à la décision pour les politiques et de recommandations pour les chercheurs-enseignants, acteurs de développement et la population cible.

Une programmation des activités de recherche menée en synergie avec le secteur productif (public-privé) accordera une importance particulière à l’innovation technologique agricole pour lutter plus efficacement contre l’insécurité alimentaire à Madagascar.

Dernière modification : 22/01/2015

Haut de page