Atelier sur la coopération décentralisée en agriculture, élevage et pêche le 3 avril 2013

L’atelier sur la coopération décentralisée en agriculture, élevage et pêche a rassemblé plus de 60 participants le mercredi 3 avril 2013 à l’Hôtel du Louvre.

JPEG

Les représentants des coopérations décentralisées franco-malgaches, du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), de l’Agence française de développement (AFD), du Service militaire d’action au développement (SMAD), des ministères malgaches de la Décentralisation, de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, des services techniques déconcentrés (STD), des collectivités territoriales décentralisées (CTD) et des centres de formation et de recherche ont participé activement aux débats qui ont permis de renforcer les liens entre les opérateurs, de prendre en compte les attentes et les besoins des partenaires malgachesde capitaliser les bonnes pratiques, de réfléchir sur la place de chaque partenaire dans la construction, la mise en œuvre et l’évaluation des projets.

Les interventions des experts ont permis de souligner le principal enjeu agricole à Madagascar : le passage d’une agriculture traditionnelle à une intensification agro-écologique de la production, en travaillant sur la constitution de filières durables.
Cette journée de réflexion a permis de souligner l’importance de l’écoute des partenaires et de l’implication de toutes les parties à chaque étape d’un projet. L’intégration de ces éléments garantira l’ancrage dans le territoire et auprès des populations, facilitera l’autonomisation et la durabilité des programmes, qui auront ainsi des impacts visibles et mesurables.

La poursuite du processus de décentralisation, assortie d’une meilleure coordination entre les ministères sectoriels, leurs services techniques déconcentrés et les collectivités territoriales décentralisées sera garante d’un meilleur développement territorial.

Dernière modification : 09/04/2013

Haut de page