Coopération santé - 600 médecins spécialistes formés en France

Mme Véronique Vouland-Aneini, Ambassadeur de France à Madagascar, a reçu à la Résidence de France une cinquantaine de jeunes futures médecins malgaches à l’occasion de leur départ en formation dans des hôpitaux français (de métropole et à la Réunion) lundi 17 octobre 2016.

Depuis le début de cette coopération, plus de 600 spécialistes malgaches ont été formés dans les hôpitaux français grâce au programme d’échange appuyé par la coopération universitaire franco-malgache.

Au total ce sont près de 50 jeunes médecins qui partent chaque année dans des hôpitaux français pour une durée d’un an et pour un budget de 2 millions d’euros.

L’Ambassadeur a tenu à féliciter la promotion 2016 et a souligné l’attachement de la France à ce programme d’échange de nature à améliorer durablement le niveau de la prise en charge des patients à Madagascar.

Photo de groupe avec les jeunes médecins partants
Photo de groupe avec les jeunes médecins partants
Ambassade de France à Madagascar
De gauche à droite : Pr Luc Samison, doyen de la faculté de médecine d'Antananarivo, Mme Véronique-Vouland-Aneini, Ambassadeur de France à Madagascar, M. Pierre Pacaud, Expert technique international enseignement supérieur et santé
De gauche à droite : Pr Luc Samison, doyen de la faculté de médecine d’Antananarivo, Mme Véronique-Vouland-Aneini, Ambassadeur de France à Madagascar, M. Pierre Pacaud, Expert technique international enseignement supérieur et santé
Ambassade de France à Madagascar
Les jeunes médecins partants
Les jeunes médecins partants
Ambassade de France à Madagascar
Les jeunes médecins partants
Les jeunes médecins partants
Ambassade de France à Madagascar
Les jeunes médecins partants
Les jeunes médecins partants
Ambassade de France à Madagascar

‹ précédent | suivant ›

L’appui français en matière d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Santé à Madagascar existe depuis 1996.La France déploie ainsi son soutien à Madagascar via la formation hospitalo-universitaire médicale de jeunes médecins malgaches.

Ce programme d’étude, actuellement coordonné par la faculté de Médecine de Strasbourg, permet chaque année à environ 50 internes et chefs de clinique malgaches de réaliser une formation théorique et un stage pratique au sein d’un service hospitalier de l’une des 38 facultés de Médecine françaises. Cette formation - validée par un diplôme - vient compléter leur cursus de spécialité à Madagascar.

L’obtention de ces stages est favorisée en amont par la mise en place de conventions stratégiques de coopération entre la faculté de Médecine d’Antananarivo et les centres hospitaliers universitaires (CHU)* malgaches et français.

Dans l’objectif de renforcer cette coopération, des conventions ont été récemment signées avec les centres hospitaliers universitaires (CHU) de la Réunion et l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (APHP) permettant à ces jeunes médecins de parfaire leur parcours au sein de services spécialisés des centres hospitaliers français.

Cet échange comprend aussi la mobilité de jeunes médecins malgaches en poste dans des structures hospitalières souhaitant acquérir une compétence technique spécifique dans des centres hospitaliers universitaires (CHU) français dans le cadre de la formation professionnelle tout au long de la vie (poste de stagiaire associé). Environ une vingtaine de jeunes médecins malgaches profitent aussi chaque année de ces postes allant de 6 mois à un an. Ce programme est possible dans le cadre d’une convention de coopération internationale inter-hospitalière signée entre les centres hospitaliers français et malgaches.

* Un centre hospitalier universitaire (CHU) est un hôpital lié à une université

Dernière modification : 10/11/2016

Haut de page