Déclaration du Porte-parole du MAEE : COI-Madagascar (08.06.2010)

Paris, 8 juin 2010

DECLARATION DU PORTE-PAROLE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES

CRISE A MADAGASCAR / ARTICLE 96 DE L’ACCORD DE COTONOU

Face à l’absence de solution consensuelle à la crise politique qui touche le pays depuis la prise de pouvoir controversée d’Andry Rajoelina, l ’Union européenne a décidé lundi 7 juin de clôturer les consultations ouvertes en juillet 2009 dans le cadre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou.

Cette décision entraîne une suspension de la coopération de l’Union européenne (Fonds européen de développement), en particulier l’aide budgétaire. En revanche, elle n’affectera en rien l’aide humanitaire et d’urgence transitant par les organismes non publics.

L’Union européenne a pris note dans son communiqué de la décision d’Andry Rajoelina de ne pas se présenter aux prochaines élections. L’Union européenne laisse une porte ouverte à la négociation et au dialogue en reconnaissant qu’une nouvelle tentative de médiation, initiée par l’Afrique du sud et la France, suivait son cours.

Word - 43 ko
Télécharger le communiqué au format Word

Dernière modification : 08/07/2011

Haut de page