Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay sur Madagascar

Lors du point de presse de ce jour, le porte-parole du Quai d’Orsay a répondu à la question suivante au sujet de la situation à Nosy Be :

Deux Français ont été lynchés à Nosy Be, soupçonnés de s’être livrés à un trafic d’organes. Avez vous des informations sur les circonstances de ces meurtres ?

Deux étrangers sont décédés. Nous avons confirmation de la nationalité française de l’un d’entre eux.

Nous comptons sur la justice malgache pour faire toute la lumière sur les circonstances exactes de ces événements et avons demandé aux autorités malgaches de prendre les mesures pour assurer la sécurité de nos ressortissants sur place, Nosy Be étant une destination fréquentée par les touristes.

Afin de garantir la sécurité des Français sur place (environ 700 de nos compatriotes résidant à Nosy Be sont inscrits au registre des Français de l’étranger), plusieurs messages de vigilance ont été adressés ces dernières heures aux Français présents sur cette île, par SMS, message électronique ou par le biais du système Ariane pour les Français de passage ayant signalé leur déplacement. Les “conseils aux voyageurs” viennent d’être actualisés. ll est recommandé aux personnes présentes à Nosy Be de ne pas se déplacer et à celles qui ont prévu de s’y rendre de différer provisoirement leur visite. L’école française a été temporairement fermée.

© Ministère des Affaires étrangères. Photo F. de La Mure

Dernière modification : 03/10/2013

Haut de page