Déclaration du porte-parole sur Madagascar

Lors du point de presse de ce jour, le porte-parole du Quai d’Orsay a répondu à la question suivante au sujet de Madagascar :

Q - Pouvez-vous confirmer que la France a suspendu les visas d’Andry Rajoelina, son épouse ainsi que les autres candidats aux présidentielles Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka ?

R - La France suit avec inquiétude et déception les derniers développements politiques à Madagascar.

Elle appelle instamment Mme Ravalomanana, MM. Rajoelina et Ratsiraka à mettre en oeuvre les recommandations faites, au plus haut niveau, par la SADC et l’Union africaine, et donc à retirer leurs candidatures aux prochaines élections présidentielles.

Comme la SADC et l’Union africaine, la France ne reconnaîtra pas le résultat des élections si ces trois candidats persistent à y concourir.

La France sera représentée lors de la réunion, le 26 juin, à Addis Abeba, du groupe de contact international sur Madagascar, au cours de laquelle la marche à suivre face au blocage actuel à Madagascar sera examinée. La France appelle la classe politique malgache au sursaut, dans l’intérêt supérieur de Madagascar et de son peuple.

En attendant, la France n’entend pas accueillir sur son territoire les responsables du blocage du processus de sortie de crise à Madagascar.

© Ministère des Affaires étrangères. Photo F. de La Mure

Dernière modification : 10/06/2013

Haut de page