Formation en maintien de l’ordre public à l’Ecole Supérieure de la Gendarmerie Malgache

Sous l’action conjuguée du colonel Njatoarisoa ANDRIANJANAKA, commandant d’école et du lieutenant-colonel Alain GERARDIN, expert formation et pédagogie à l’E.S.G.N (école supérieure de la gendarmerie malgache), l’intervention professionnelle est désormais enseignée en ce haut lieu de formation à Moramanga.

Breveté M.I.P (moniteur en intervention professionnelle) à l’issue du stage 2012 conduit par le capitaine Stéphane RUPP, coopérant de la gendarmerie française expert en ce domaine, le gendarme de 1ère classe TOJO (debout à droite sur la photographie) est en charge de l’enseignement des techniques d’intervention professionnelle depuis janvier 2014.

JPEG

Ce jeune sous-officier dynamique et motivé a mis sur pied un programme de vingt-quatre heures de cours destiné à rappeler le cadre légal d’action du gendarme mais aussi à inculquer les réflexes et techniques simples et indispensables pour maîtriser un adversaire en ayant le souci d’une riposte adaptée et graduelle.

Doté de matériels d’entraînement mis à disposition par la coopération, le G1C TOJO fait déjà l’unanimité auprès des stagiaires du cours international d’application des officiers, composé de jeunes officiers ayant choisi la gendarmerie à l’issue de leur scolarité à l’académie militaire d’Antsirabe, auxquels s’ajoutent onze officiers en provenance du Togo, du Niger et des Comores.

Le commandant de l’école, convaincu par le professionnalisme de l’instructeur et l’intérêt de la matière, a décidé de l’étendre au stage de recyclage des officiers (personnels issus du rang des sous-officiers) et au cours de perfectionnement des futurs commandants de brigades.

Dernière modification : 02/09/2014

Haut de page