GRIPPE A/H1N1 - Bulletins d’information à la communauté française

  • 15 octobre 2009 - En cas de symptômes grippaux,le Centre médico Social du Consulat général vous accueille sans rendez-vous du lundi au vendredi de 08.00 à 12.00 et de 13.30 à 17.00, et le samedi de 10.00 à 12.00 et de 15.00 à 17.00. En cas d’urgence (soir et dimanche), le médecin d’astreinte peut être contacté par l’intermédiaire de la permanence téléphonique de l’Ambassade de France, joignable au 22 399 16.
  • septembre 2009 - courriel adressé par le Consul général à la communauté française de Madagascar :

Le premier cas avéré de grippe « A/H1N1 » concernant un jeune enfant français vient d’être connu à Madagascar.

Une réunion avec les parents d’élève de la même classe que l’enfant grippé a eu lieu le 19 septembre à l’école C en présence du Consul général et de deux responsables du service d’épidémiologie malgache. Cette réunion a permis de répondre à leurs questions et de leur distribuer des boîtes de Tamiflu, comme le prévoit le plan national de ce pays.

A cet effet, un entretien aura lieu avec un responsable des Urgences et de la Lutte contre les maladies afin de rappeler que la législation française ne permet pas aux chefs d’établissement de distribuer des médicaments et d’avoir des échanges sur les mesures appropriées pour les écoles françaises au regard de nos contraintes juridiques et des recommandations de l’OMS en terme de mesures préventives.

Le Consulat général a reçu des doses pédiatriques, qui sont à la disposition de notre centre médico-social pour tout enfant qui aurait contracté la grippe A/H1N1.


  • août 2009 - courriel adressé par le Consul général à la communauté française de Madagascar :

Grippe A / H1N1
De nouveaux cas de grippe A ont été biologiquement confirmés par l’Institut Pasteur de Tananarive. D’après les informations communiquées, ces personnes sont hors de danger.
Plusieurs cas ne manqueront pas encore de se déclarer à Madagascar dans les prochaines semaines, et notamment en raison de la forte prévalence du virus dans l’Océan Indien. Il est particulièrement recommandé de :
- respecter scrupuleusement les mesures d’hygiène de base (se laver les mains fréquemment, aérer les lieux de vie), éviter tout contact avec une personne malade,
- en cas de fièvre et/ou de symptômes grippaux : consulter un médecin,
- pour toute aide ou conseil, prendre contact avec l’Ambassade ou le Consulat de France le plus proche.
En application du plan de lutte contre la pandémie grippale mis en place par les autorités malgaches et l’OMS, plus de 25000 boites de TAMIFLU ont été remises au Ministère de la Santé. Parallèlement le Consulat général a pris les dispositions nécessaires à la sécurité de la communauté française.


  • août 2009 - information publiée sur le site Internet du Consulat général :

Grippe A / H1N1 : premier cas à Madagascar
Le premier cas avéré de grippe A / H1N1 a été rapporté le 12 août à Madagascar. Il s’agissait d’une fillette de 8 ans, aujourd’hui hors de danger, revenue d’un voyage à l’étranger. 4 membres de sa famille auraient par ailleurs contracté le virus et ont été placés sous traitement.
Il est particulièrement préconisé de :
- respecter les mesures d’hygiène de base (se laver les mains fréquemment, aérer les lieux de vie), éviter tout contact avec une personne malade,
- en cas de fièvre ou de symptomes grippaux, consulter un médecin,
- pour toute aide ou conseil, prendre contact avec l’Ambassade ou le Consulat de France sur place.
Un plan d’urgence a été élaboré par les autorités malgaches en mai 2009. Plus de 25000 boites de TAMIFLU ont été remises par l’OMS au ministère de la Santé ainsi que 150 kits de protection individuelle destinés aux agents de santé qui auront à intervenir lors de la prise en charge des malades. Parallèlement, l’Ambassade et le Consulat général de France à Tananarive ont pris toutes les dispositions nécessaires à la sécurité de la communauté française à Madagascar.


  • mai 2009 - Texto adressé par le Consul général à la communauté française de Madagascar :

Message d’information sur l’épidémie de grippe A
Aucun cas suspect à Madagascar. Le consulat dispose de TAMIFLU et de masques en quantité pour la communauté française. Une veille sanitaire est en place.


  • mai 2009 - courriel adressé par le Consul général à la communauté française de Madagascar :

Message d’information générale sur l’épidémie de grippe A (H1N1)
L’OMS a annoncé le passage au niveau 5 de l’épidémie, ce qui signifie que la maladie se développe sur plusieurs continents simultanément, mais n’est pas un indice de gravité de l’épidémie.
Concernant la situation locale, il n’y a à ce jour aucun cas de grippe de ce type suspecté à Madagascar.
Il exite un plan national de réaction aux pandémies grippales dont le déclenchement est sous la responsabilité du ministre malgache de la Santé.
Pour la communauté française, le consulat a confié au CMS le soin d’organiser la prise en charge des cas éventuels. Il dispose à cet effet d’un stock de TAMIFLU (antiviral) et de masques appropriés en quantité suffisante et répartis sur les grandes villes du territoire.
L’institut Pasteur de Madagascar dispose quant à lui des techniques ad hoc pour confirmer les diagnostics et d’un réseau de surveillance des fièvres et des syndromes grippaux.
Toutes ces équipes sont en lien avec l’Institut National de Veille Sanitaire de Paris et son antenne à La Réunion pour suivre au quotidien l’évolution de la pandémie et les réponses à mettre en place.

Dernière modification : 30/10/2012

Haut de page