L’Ambassade de France à Madagascar soutient la formation de la Police judiciaire

Du 23 au 27 mai 2016, le Service de Sécurité Intérieure de l’Ambassade de France à Madagascar a dispensé une formation intitulée « geste technique professionnel d’intervention » au profit de 15 policiers de la brigade Antigang de la Police Judiciaire de Madagascar.

Dispensée par le Capitaine de Gendarmerie Stéphane RUPP et l’Expert Technique International, conseiller du directeur de la Police Judiciaire Malgache, Jean-Yves LE CLECH, ce type de formation intervient dans le cadre de la coopération franco-malgache pour la sécurité.

La première phase de cette formation visait l’encadrement, avec l’étude de schémas tactiques et le montage d’opérations. La seconde phase s’est poursuivie avec le personnel d’exécution, et des exercices pratiques. Pas clair

En présence du Contrôleur Général RAKOTOVELO Jean Luc, coordinateur général chargé de la planification et de la formation, et du Colonel Robin JOUBERT, Attaché de Sécurité Intérieure auprès de l’Ambassade de France à Madagascar, les stagiaires et les formateurs ont procédé à la mise en œuvre de ces nouveaux acquis professionnels par une démonstration de mise en situation.

Cette rencontre s’est avérée particulièrement utile, dans la mesure où les stagiaires n’avaient jamais reçu de formation spécifique dans ce domaine, alors même que leurs missions les exposent à des situations dangereuses.

Aller plus loin :

Expert technique international (ETI), coopérant militaire... Quel est leur rôle ?

Ils sont des conseillers technique pour la Police/Gendarmerie malgache mis à la disposition par le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international.

Sous le contrôle de l’Attaché de sécurité intérieure (ASI) près de l’Ambassade de France, il sont chargés de mettre en œuvre les objectifs visant à renforcer les capacités de la Police et/ou de Gendarmerie.

Ils organisent notamment des missions de formation adaptées aux besoins (bourses pour des formations en France, missions d’experts à Madagascar) et participent aussi à la formation continue, en dispensant des cours dans leurs domaines de compétences pour des policiers ou gendarmes malgaches.

Dernière modification : 17/06/2016

Haut de page