La France appuie la Cour de cassation malgache

Cette formation aux techniques de cassation soutenue par l’Ambassade de France a eu lieu durant quatre jours du 28 novembre au 1er décembre 2016.

Les magistrats formés aux techniques de cassation sont désormais en mesure d’améliorer le traitement des dossiers et l’exercice des missions de contrôle de la Cour de Cassation.

JPEG

La convention de jumelage qui lie depuis 2007 la Cour suprême de Madagascar et la Cour de Cassation française s’est vue récemment relancée sous la forme d’une session de formation sur les techniques de cassation de quatre jours assurée par :

  • Jean-François Weber, Président de Chambre honoraire de la Cour de cassation française ;
  • Nelly Rakotobe, Premier président honoraire de la Cour Suprême ;
  • Bakolalao Ramanandraibe, Président Honoraire de la Cour de Cassation.

Le récent renouvellement de la quasi totalité des membres de la Cour a motivé l’organisation de cette formation de haut niveau dont l’objectif était la maîtrise par les magistrats de la technique de cassation. Les 76 participants ont unanimement apprécié la qualité des intervenants qui ont adopté une méthodologie se voulant avant tout pragmatique et interactive.

Le secrétaire général du Ministère de la Justice, le premier président et le Procureur général de la Cour suprême ont tenu à participer, au côté du conseiller de coopération et d’action culturelle et du directeur de l’école nationale de la magistrature et du greffe, aux cérémonies d’ouverture et de clôture de cette formation. La première présidente de la Cour de cassation et la Procureure générale près cette Cour ont suivi tous les travaux et y ont pris une part active.

A l’issue de cette formation financée par l’Ambassade de France, les magistrats formés aux techniques de cassation sont désormais en mesure d’améliorer le traitement des dossiers et l’exercice des missions de contrôle de la Cour de Cassation.

Pour en savoir plus sur la coopération franco-malgache en matière de Justice, rendez-vous sur l’appui français à la Justice

Dernière modification : 08/12/2016

Haut de page