Lancement du projet d’assainissement à Mahajanga ASSMA, en partenariat avec l’IRCOD Alsace

Le partenariat entre les l’IRCOD Alsace et la commune urbaine de Mahajanga a permis le lancement en mai 2013 du projet d’assainissement à Mahajanga (ASSMA), financé à hauteur d’1 million d’euros (sur un total d’1,5 millions d’euros) par l’Union européenne sur la période 2013-2016.

JPEG - 23.8 ko
Canal du Vallon Metzinger

ASSMA vise l’amélioration des conditions sanitaires du Vallon Metzinger à Mahajanga à travers l’accès à une filière d’assainissement durable et la promotion de l’hygiène auprès des habitants des quartiers populaires du Vallon Metzinger et ses abords afin de lutter contre les maladies et épidémies de peste et de choléra. Il s’inscrit dans la dynamique positive initiée avec le soutien de l’IRCOD dans les fokontany-pilote du vallon qui avait permis, grâce à la mise en place de comités chargés notamment de la collecte des boues de vidange et de la pré-collecte des déchets solide, d’améliorer la salubrité du quartier.

Le projet comporte plusieurs volets :

  • Le soutien à la création d’une entreprise privée, chargée de la collecte des boues fécales de vidange (BFV) contre une cotisation de la part des habitants des fokontany ;
  • La restauration de blocs sanitaires et de latrines implantés sur le vallon Metzinger et la construction de 550 latrines familiales et 15 blocs-latrines publics.
  • La poursuite des opérations de pré-collecte, de collecte et de transport des déchets sur le site de la déchetterie ainsi que la valorisation des déchets et la commercialisation des produits ;
  • Le renforcement des capacités locales de gestion de l’assainissement global des quartiers par la restructuration des services municipaux et la création d’une instance de gestion participative associant l’ensemble des acteurs.
  • Une campagne de sensibilisation sur les pratiques d’hygiène et d’assainissement, à destination des populations du vallon et notamment des élèves des écoles primaires et collèges : animations publiques dans les quartiers, écoles, maisons de quartier, bibliothèques, centres de santé ;
  • Le suivi épidémiologique de la population, dans cette zone urbaine inondable, foyer d’épidémies de peste et de choléra.

De nombreux partenaires techniques accompagnent le projet, parmi lesquels : ONG ENDA et Toilettes du Monde, l’entreprise Madacompost, l’Institut Pasteur, l’Institut de Recherche pour le développement (IRD) et l’Université de Mahajanga.

JPEG - 22.7 ko
Valorisation des déchets par l’entreprise Madacompost
JPEG - 18.5 ko
Latrines familiales construites avec le soutien de l’ONG ENDA Océan indien

Dernière modification : 08/01/2014

Haut de page