Lutte contre la corruption : visite d’une délégation française

Mmes Xavière Simeoni, Magistrat, chef du service central prévention de la corruption et Eliane Houlette, procureur du parquet national financier, étaient en mission à Madagascar du 04 au 09 avril 2016 pour une série d’échanges avec leurs homologues malgaches.

Une formation ayant réuni 31 personnes - dont des magistrats malgaches de la chaîne pénale anti-corruption ainsi que des officiers de police judiciaire et des magistrats du Bureau Indépendant de Lutte contre la Corruption (BIANCO) - a été officiellement lancée le 5 avril 2016 par M. Andrzej ROGULSKI, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Madagascar et par M. Charles ANDRIAMISEZA, Secrétariat Général du ministère de la Justice, en présence d’un représentant du Secrétaire Général de la présidence de la République.

JPEG - 347.3 ko
Ensemble des participants au séminaire en présence des deux experts anti-corruption français.

Tout au long de la semaine les échanges ont porté sur le droit comparé et les systèmes judiciaires respectifs de nos deux pays en matière de lutte contre la corruption. Une attention toute particulière a été portée sur les techniques spéciales d’enquête comme les infiltrations, les écoutes téléphoniques et l’entraide pénale internationale.

Les exposés ont également porté sur la réforme de recouvrement et de saisie des avoirs confisqués, mesure conservatoire extrêmement efficace en matière de corruption, de blanchiment ou d’autres types d’infractions économiques et financières. A cet égard, dans le cadre du projet "Appui à la Sécurité Juridique et Judiciaire", les Directeurs Généraux du SAMIFIN et du BIANCO se rendront à L’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) afin de pouvoir se rendre contre sur place du dispositif mis en œuvre par la France mais aussi de pouvoir dialoguer sur le projet de texte en cours de préparation à Madagascar. Il est également prévu de poursuivre sur ce thème au cours d’une formation à Tananarive dans le courant du troisième trimestre 2016 en présence du directeur de l’AGRASC.

À l’issue, la cérémonie de clôture a été présidée par le Directeur Général de l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes.

Dernière modification : 22/04/2016

Haut de page