Plus de 1200 participants aux conférences / débats organisés par le CIRAD à l’IFM les 16 et 17 avril 2013

Les 16 et 17 avril, le Cirad a organisé un cycle de 4 conférences / débats à l’IFM d’Antananarivo sur le thème « L’homme et la biodiversité à Madagascar » animées par des agents du Cirad et des spécialistes des institutions partenaires (Université d’Antananarivo, Fofifa, Madagascar National Parks, GSDM, ROR, Voahary Gasy).

JPEG - 54.9 ko
Conférence/débat à l’IFM
JPEG - 58.5 ko
Plus de 1200 jeunes esprits ont pu être sensibilisés aux questionnements que porte le Cirad et ses partenaires à Madagascar. Une belle opération de promotion de la culture scientifique !

Une première conférence, introduite par le film de Marie-Monique Robin Les moissons du futur a abordé la question d’une agriculture plus propre, plus durable, plus écologique mais devant nourrir une population de plus en plus nombreuse. Le débat, animé par Krishna Naudin, a mis des spécialistes de l’agroécologie face à un public avide de comprendre cette nouvelle agriculture.

Le deuxième sujet abordé a été l’enjeu pour la sécurité alimentaire que représente la filière du riz dans le monde et à Madagascar. Le film introductif, Main basse sur le Riz de Jean-Pierre Boris et Jean Crépu a proposé un décryptage de la crise du riz de 2008. Le débat, animé Par Hélène David- Benz a permis de répondre aux nombreuses interrogations sur cette crise et sur les conditions qui ont fait que Madagascar a été épargné.

Les deux dernières conférences, animées par Pascal Danthu, ont abordé la conservation de la biodiversité à Madagascar. Le film d’introduction a été Le Baobab, l’arbre aux mille surprises de Morad Ait Habbouche (co-produit par le CIRAD). La première séance a été réservée aux enfants
(pour plus d’information « L’homme et la biodiversité à Madagascar » – Le lycée NANISANA à répondu à l’invitation du CIRAD) et la seconde ouverte au grand public.

Grâce au mécénat de la société Madauto/Budget qui a mis des bus à la disposition de l’évènement, les quatre conférences ont fait salle comble, d’un public composé essentiellement d’élèves, de collégiens et de lycéens des écoles françaises et malgaches d’Antananarivo. Les jeunes spectateurs ont montré un réel intérêt, un grand enthousiasme et une grande pertinence dans les questions... Les débats ont parfois dû être interrompus faute de temps !!

(Communiqué du CIRAD)

JPEG

Dernière modification : 22/04/2013

Haut de page