Point presse du Porte-Parole du MAEE (23.08.2010)

AU POINT DE PRESSE ELECTRONIQUE DE CE JOUR, LE PORTE-PAROLE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPENNES A REPONDU AUX QUESTIONS SUIVANTES :


MADAGASCAR

Quelle appréciation la France, qui s’est beaucoup investie dans la recherche d’une solution négociée à la crise malgache, porte-t-elle sur les derniers développements de la situation dans ce pays au moment où les 4 mouvances discutent du choix d’un Premier ministre de consensus ?

Quatre-vingt dix neuf partis politiques malgaches ont signé le 13 août dernier un accord politique destiné à organiser, de façon consensuelle, une transition apaisée vers de nouvelles institutions et un calendrier électoral réaliste. Il s’agit d’un développement positif.

Cet accord est néanmoins partiel et reste un document de réflexion. La France souhaite que l’ensemble des autres formations et mouvances politiques le rejoignent.

Pour contribuer pleinement à une sortie de crise consensuelle, transparente et crédible, soutenue par la communauté internationale, cet accord politique devra également s’appuyer sur l’initiative portée par la société civile malgache, regroupée dans "la Coordination nationale des Organisations de la Société civile (C.N.O.S.C)", dont le projet novateur a été présenté, fin juillet, au Médiateur Joaquim Chissano.

Comme la France l’a déjà souligné, ces nouvelles initiatives démontrent que les voies du dialogue inter-malgache ne sont pas épuisées. Il convient de continuer à l’encourager./.

Word - 20.5 ko
Télécharger le communiqué au format Word

Dernière modification : 08/07/2011

Haut de page