Reconnaissance d’Utilité Publique de l’association « SOS Village d’enfants » à Madagascar

Le 28 juin 2012, le Gouvernement Malgache a accordé le statut de « Reconnaissance d’Utilité Publique » à SOS Villages d’Enfants Madagascar, l’association mère étant déjà reconnue comme telle en France. Cette accréditation a fait l’objet d’une Conférence de presse le 19 juillet 2012, afin de présenter le programme d’action de l’association à une nombreuse assistance.

La Ministre de la population Mme Olga Vaomalala Ramaroson, présente à cette cérémonie, a tenu à souligner le travail remarquable réalisé par cette association qui voit la reconnaissance du gouvernement malgache par l’attribution de ce nouveau statut qui lui permettra d’accéder désormais plus facilement aux financements internationaux. L’Ambassade de France était représentée par Mme le Conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle.

Pour rappel, SOS Village d’enfants agit en tant qu’association à vocation sociale, indépendante, respectueuse de différentes religions et cultures, dans l’esprit de la Convention pour les Droits de l’enfant. Avec le concept « Village d’enfants SOS », l’association œuvre pour la prise en charge familiale à long terme des enfants orphelins, abandonnés ou non pris en charge par sa propre famille, soit jusqu’à ce qu’ils deviennent adultes autonomes et citoyens responsables. Ce concept repose sur quatre principes : le Village, la maison, la mère et les frères et sœurs. Les familles SOS forment un village, un environnement favorable à l’épanouissement des enfants. Chaque famille est membre de la communauté locale à laquelle elle apporte une contribution.

Pour s’aligner sur les résolutions adoptées par l’Assemblée générale d’Innsbruck, SOS Villages d’Enfants Madagascar a organisé un séminaire stratégique pour réorienter la politique du programme et établir les actions et activités quadriennales de l’association 2013-2016.

Les principes en sont :

UN enfant : SOS Villages d’Enfants Madagascar est la référence dans la protection de l’enfant et assure un avenir à 3400 enfants, sans compter les enfants scolarisés par nos institutions et nos centres de Protection Maternelle et Infantile : 930 enfants placédans une famille SOS ou dans d’autres formes de prise en charge de type familial et enfants dans leur famille d’origine au sein du Programme de Renforcement Familial.

UN ami : trouver une collecte de fonds locale qui représente le 10% du budget de l’Association auprès des entreprises, institutions et particuliers.

UN mouvement : avoir des collaborateurs motivés, fidèles et responsables, accompagnés dans leur parcours.

Cette association est régulièrement soutenue par l’Ambassade de France, notamment via le Fonds social de développement, pour la création du centre d’accueil d’Antsirabe (23400 €) en 2003 et en 2011, pour un projet de formation de travailleurs sociaux en partenariat avec l’Institut Supérieur de Travail Social et l’association Les Enfants du Soleil,d’une durée de 2 ans, jusqu’en juin 2013 (91341 €)

La cérémonie
Discours de Daniel Paniez
Le dispensaire
L'école
Une salle de classe

Dernière modification : 20/07/2012

Haut de page