Restitution des résultats préliminaires des projets scientifiques financés par le FSP PARRUR le 2 mai 2013

Jeudi 2 mai 2013, le CERSAE (Centre de Ressources Scientifiques pour l’Agriculture et l’Environnement) a accueilli la 1ère journée de restitution des résultats préliminaires des neufs projets de recherche financés par le projet PARRUR de la Coopération française (Promotion de la recherche en partenariat à Madagascar dans le secteur du développement rural). Sélectionnés par le biais de deux appels à projet lancés en 2011 et 2012, ces neufs projets arriveront à échéance en juillet 2013.

Débuté en 2009 et prolongé jusqu’en 2014, le FSP PARRUR de la Coopération française, doté de 1,01 Millions d’euros, a pour objectif d’appuyer la Recherche scientifique à Madagascar dans le secteur rural et de participer à son décloisonnement via la promotion et la création de collectifs de recherche travaillant en partenariat.

Suite à deux appels à projets lancés respectivement en 2011 et 2012 par PARRUR, neuf projets de recherche répartis sur l’intégralité du territoire malgache ont été financés par le projet à hauteur de 438 000 euros. D’une durée variable, 1 ou 2 ans, ces collectifs de recherche pilotés par une institution leader (CIRAD, FOFIFA, IRD, IHSM, FIFAMANOR et Faculté des Sciences humaines de l’université d’Antananarivo) travaillant en partenariat avec des organismes du développement, cherchent à proposer des avancées significatives dans des domaines clés pour Madagascar : riziculture, écosystèmes forestiers et biodiversité, stratégies et droits fonciers, pisciculture, valorisation des sous-produits de la mer, santé animale, contrôle sanitaire…

9 projets qui participent à la valorisation de la Recherche malgache

JPEG - 303.8 ko
Pascal Danthu (CIRAD) lors de la présentation du projet Ecobao

A l’approche de la clôture des études de terrain prévue pour juillet 2013, un premier atelier de restitution des résultats intermédiaires a eu lieu jeudi 2 mai au Centre de Ressources Scientifiques pour l’Agriculture et l’Environnement d’Antananarivo (CERSAE). A cette occasion, les 9 collectifs scientifiques ont, tour à tour, présenté les enjeux des recherches menées, l’état d’avancement de leurs travaux, la méthode d’analyse des données collectées, les premiers résultats de recherche, les suites qui devront être menées et les différentes difficultés rencontrées. La réalisation de ces projets a permis à de nombreux jeunes chercheurs de niveaux DEA et Doctorat de mener des recherches scientifiques encadrées dans le cadre de la réalisation de leurs mémoires et travaux de thèses.

D’ici 2014, de nombreuses publications scientifiques de niveau national et international sont attendues et viendront étoffer la base de données de l’important dispositif d’Information Scientifique et Technique malgache qui a été mis en place et soutenu consécutivement par les deux projets de la coopération franco-malgache : FORMA (2003-2007) et PARRUR (depuis 2009).

Dans le même temps, de jeunes chercheurs se seront perfectionnés sur les approches de terrain et sur les méthodes et techniques de laboratoire ainsi que sur la valorisation de leurs produits de recherche à travers la rédaction de publications scientifiques de rang international (la plupart rédigées en anglais) mais aussi à travers des manifestations scientifiques (BIOMAD, FORUM) et Grand Public (IFM) organisées par le projet PARRUR en lien avec les institutions françaises partenaires (CIRAD et IRD).

Le décloisonnement de la recherche malgache aura ainsi progressé via la participation ou la création de projets mutualisant les connaissances et les ressources humaines des différentes institutions de recherches complémentaires présentes à Madagascar : Départements universitaires, Centres nationaux de recherche, Instituts de recherche français et malgaches.

JPEG

Les 5 projets du 1er appel (2011) : Durée 2 ans

  • ECOBAO : Etude de l’impact des sociétés humaines sur la dynamique et la production des écosystèmes forestiers. Cas des écosystèmes à baobabs.
  • MADAPISCI : Projet d’appui à la pisciculture continentale : gestion et maîtrise de la génétique de la Carpe commune (Cyprinus carpio) et du Tilapia (Oreochromis niloticus).
  • GIPyri : Gestion intégrée de la pyriculariose du riz pluvial sur les Hautes Terres de Madagascar.
  • SYLVA TERRA : Stratégies paysannes et politiques d’enregistrement des droits fonciers dans les territoires ruraux aménagés ou protégés : analyse rétrospective, bilan et perspectives.
  • FPPSM : Forêts, Parcs et Pauvreté au Sud de Madagascar.

Les 4 projets du 2nd appel (2012) : Durée 1 an

  • Girofle : Pour l’optimisation de la qualité des produits du giroflier de Madagascar (clous et huiles essentielles) : étude des facteurs et de leur variabilité.
  • Ralstonia : Contrôle intégré de la bactériose (Ralstonia solanacearum) de la pomme de terre dans les petites exploitations agricoles de la Région
  • Newcastle  : Evaluation des performances d’un système de surveillance ciblé et d’un plan de lutte contre la Maladie de Newcastle (MN), et de son acceptabilité par les populations du Lac Alaotra à Madagascar.
  • SPP : Sous-produits de la pêche dans le littoral Sud-Ouest de Madagascar : Nature et valorisation dans l’alimentation animale.

Dernière modification : 06/05/2013

Haut de page