Séjour inférieur ou supérieur à 3 mois

Séjour inférieur à 3 mois

Pour les séjours de moins de trois mois, un visa d’entrée et de séjour est obligatoire. Il peut être délivré soit à l’arrivée à l’aéroport soit par les représentations diplomatiques ou consulaires en France. Il est payant dans tous les cas.

Ce visa, dit de non-immigration, n’est ni prorogeable, ni transformable en visa de long séjour et ne donne pas droit à l’exercice d’une activité rémunérée.

Note importante : le passeport doit être valide 6 mois au-delà de la date envisagée de fin de séjour sur le territoire.

Avant de partir en voyage, inscrivez-vous sur Ariane, le fil de sécurité du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International.


Séjour supérieur à 3 mois

Si vous souhaitez vous rendre à Madagascar en qualité d’immigrant pour une durée supérieure à trois mois (investissement, travail, études, mission, retraite, regroupement familial...), vous devez être titulaire d’un visa d’entrée et de séjour d’un mois prorogeable et transformable , délivré soit par les représentations diplomatiques ou consulaires malgaches soit exceptionnellement par correspondance auprès du Ministère des Affaires Étrangères.

L’octroi d’un visa d’immigration relève de la compétence du ministère de l’Intérieur. Vous devez souscrire dans les sept jours ouvrables, suivant votre arrivée, une déclaration d’identité et de nationalité auprès de l’autorité administrative du lieu où vous fixez votre résidence. Cette formalité est obligatoire pour toutes les personnes de plus de quinze ans.
Par ailleurs vous devez verser au Trésor ou à une caisse publique un cautionnement égal au montant du prix d’un billet d’avion pour le retour en France. A titre exceptionnel, une dispense de versement de cautionnement peut être délivrée par le ministère de l’Intérieur.

Sont également nécessaires :

  • la carte internationale de vaccination
  • un extrait de casier judiciaire de moins de six mois
  • la carte de séjour pour tous les français immigrants de plus de vingt et un an

En outre vous devrez vous conformer aux lois et règlements concernant les diverses activités professionnelles et formuler une demande de renouvellement de votre visa, trois mois avant l’expiration du délai qui vous a été accordé.

Le Français titulaire d’un visa de long séjour qui devient ainsi résident doit posséder également une carte de séjour. Le visa de long séjour vaut visa permanent de sortie et de retour pendant la durée de sa validité

Le fait de contracter un mariage avec une personne résidant à Madagascar ne confère pas automatiquement le droit de s’établir dans ce pays au delà du temps de séjour accordé. Il est alors nécessaire d’introduire une nouvelle demande en indiquant cette nouvelle situation matrimoniale.


Retour à Madagascar des mineurs y résidant avec leurs parents

Pour le retour à Madagascar, après un congé, de mineurs y résidant avec leurs parents, mais voyageant seuls, il faut prendre la précaution de leur remettre une copie certifiée conforme du visa de séjour des parents qui sera produite lors du passage de la frontière.


Voyager seul avec son ou ses enfant(s)

Les passagers embarquant sur un vol international accompagnés d’au moins un enfant mineur, doivent obligatoirement renseigner le document ci-dessous, dans le cas ou l’un des parents ne voyagerait pas avec l’enfant. Cette autorisation, qui doit être légalisée par la commune de résidence (et non au Fonkontany), sera réclamée par la Police aux Frontières au moment du départ.

Cliquez sur le lien ci-après pour télécharger « le formulaire d’autorisation parentale » (Pdf - 40.7 Ko)


Enregistrement auprès des autorités locales

Pour les formalités relatives à l’établissement de la la carte de séjour ou de résident malgache, il convient de s’adresser au ministère de l’Intérieur de la République de Madagascar.

Cette procédure est réglementée par la loi N° 62-006 du 6 juin 1962 qui dispose que :" Tout étranger s’il doit séjourner à Madagascar pour une période de plus de trois mois doit être muni d’une carte de séjour délivrée par le ministère de l’Intérieur".

Elle est exigée pour l’accomplissement de certains actes de la vie civile, notamment :

  • l’inscription au registre du commerce
  • l’établissement d’une carte grise automobile
  • l’obtention du permis de conduire
  • l’établissement des actes d’état-civil
  • l’ouverture d’un compte bancaire

En cas de perte ou vol : s’adresser au ministère de l’Intérieur de la République de Madagascar.

Dernière modification : 05/07/2016

Haut de page