Séminaire de rentrée 2013 de la coopération décentralisée franco-malgache

Organisé par le SCAC et l’assistance technique auprès du Ministère de la décentralisation les 5 et 6 novembre à l’Hôtel du Louvre, le séminaire de rentrée coopération décentralisée 2013 a permis des échanges fructueux entre les participants : représentants des coopérations décentralisées, du SCAC, du Ministère de la décentralisation (Direction générale des réformes de la décentralisation, Cellule nationale de concertation sur la décentralisation, Fonds de développement local), du Programme national foncier, de l’Institut des Métiers de la Ville d’Antananarivo et des Ministères français et malgaches en charge de l’Agriculture.

JPEG
JPEG

La première demi-journée a été consacrée aux échanges entre les représentants des coopérations décentralisées, le SCAC et l’assistance technique. Il a notamment été rappelé que le SCAC et l’assistance technique sont une ressource pour la coopération décentralisée franco-malgache : un soutien financier et technique, un relais d’informations, une aide à la mutualisation des expériences et la multiplication des rencontres, un outil de promotion des actions des collectivités françaises à Madagascar.

La participation de représentants du Ministère de la décentralisation lors de la seconde demi-journée a été l’occasion de faire un point sur l’avancée des réflexions relatives à la décentralisation, qui s’appuient sur des échanges de terrain avec les autorités locales et les apports de la coopération décentralisée comme outil de la décentralisation, principalement en matière de répartition des compétences, de fiscalité locale et sur l’intercommunalité. Des perspectives de collaboration entre les coopérations décentralisées et le Programme national foncier ont été évoquées en fin de journée.

Un circuit piéton a été proposé par l’Institut des métiers de la ville afin de découvrir les réalisations et projets du partenariat Région Ile-de-France / Commune urbaine d’Antananarivo en matière d’écotourisme, de conservation et valorisation du patrimoine de la Haute-ville d’Antananarivo et de structuration de la filière artisanale

JPEG - 315.4 ko
Place d’Andohalo restaurée dans le cadre du volet écotourisme/préservation du patrimoine de l’IMV
JPEG - 389.6 ko
La maison des maires fera l’objet d’une restauration grâce au partenariat entre la Région Ile de France et la CUA

La dernière demi-journée a été scindée en deux ateliers sectoriels, respectivement sur la Formation agricole et rurale et le Développement urbain. Plusieurs interrogations quant au rôle que pourraient jouer les collectivités françaises, aux côtés de leurs partenaires malgaches, dans le processus de rénovation de la Formation agricole et rurale ont été soulevées, avec le missionnaire du Ministère français de l’agriculture et l’assistant technique français placé auprès du Ministère malgache de l’agriculture. La coordination des interventions françaises a été soulignée. L’atelier dédié au Développement urbain a favorisé les discussions autour des présentations de l’Institut des Métiers de la Ville, de l’Association des communes urbaines de Madagascar et de l’Association des professionnels de l’urbain à Madagascar. La mise en réseau des coopérations décentralisées intervenant dans le secteur urbain, pour pallier notamment les carences en ressources humaines qualifiées hors de la capitale, paraît indispensable.

Dernière modification : 07/01/2014

Haut de page