Suite de la feuille de route - déclaration du porte-parole

Q - Vous avez salué avec beaucoup d’enthousiasme l’accord sur Madagascar. Cela veut-il dire que vous considérez qu’il n’y a plus aucun obstacle à la sortie de crise, sachant qu’un blocage du retour de l’ancien président Ravalomanana ?

R - Nous l’espérons. La signature de la feuille de route est une étape décisive dans le processus de sortie de crise. C’est le fruit d’un compromis entre une grande diversité d’acteurs. Le succès de sa mise en œuvre repose sur leur disponibilité et leur volonté à en respecter la lettre et l’esprit, avec pour objectif une nécessaire réconciliation nationale et la tenue rapide d’élections libres et transparentes.
Nous souhaitons que ce processus se poursuive sur cette base et que, si des obstacles demeurent, ils soient surmontés le plus rapidement possible.

Q - Sur la mise en œuvre de la solution, sachant que la France est un partenaire privilégié de Madagascar, avec beaucoup d’intérêts économiques, est-ce que vous prévoyez d’accompagner cette sortie de crise ?

R - Evidemment, de même que tous les partenaires de Madagascar, nous sommes déterminés à favoriser cette sortir de crise et à l’accompagner./.

Dernière modification : 22/09/2011

Haut de page