Une première étude sur la diaspora malgache de France

Les résultats de cette première étude sur le profil de la diaspora malgache en France permet de connaitre ses caractéristiques et ses attentes dans l’objectif de mobiliser au mieux son potentiel de développement pour la Grande Île.

Première étude sur la diaspora malgache en France

Le ministère malgache des Affaires étrangères, avec le soutien de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international français (MAEDI) à travers l’ambassade de France à Madagascar, ont établi le premier profil de la diaspora malgache en France.

Visant à améliorer les connaissances sur les caractéristiques et les attentes de la diaspora il a aussi pour objectif de faciliter la mobilisation de son potentiel de solidarité et de développement pour Madagascar.

Méthodologie

Cette étude, réalisée par le Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (FORIM) repose sur un échantillonnage représentatif de plus de 400 individus répartis sur le territoire français métropolitain, sur les recensements disponibles, ainsi que sur des entretiens qualitatifs avec des personnes ressources et des représentants d’associations.

Consulter le rapport

A la suite d’une séance de restitution des résultats à Paris le 1er septembre 2016, en présence d’une soixantaine de personnes issues de la diaspora, de l’ambassade de Madagascar en France, du MAEDI et de la coopération décentralisée, le rapport est désormais accessible au public en libre téléchargement (cliquez ci-dessous) :

PNG

Télécharger l’étude sur le profil de la diaspora Malgache en France( Pdf - 4 Mo)

Principaux enseignements

Les principales conclusions de l’étude font état d’un potentiel diasporique malgache estimé entre 100 000 et 140 000 individus et principalement situé en Ile de France, et majoritairement féminin. Avec un niveau d’étude supérieur à la moyenne française et un sentiment général d’intégration collective réussie, la diaspora malgache est principalement composée de cadres et de professions intellectuelles et libérales actifs dans le secteur des services et la gestion d’entreprise et connait un taux de chômage relativement faible. La question de l’identité malgache est actuellement en reconfiguration et les événements culturels, sportifs et religieux rythment la communauté malgache de France. En termes de contribution au développement de la Grande Ile, la diaspora se mobilise au travers de transferts financiers vers Madagascar estimés à 86 millions d’euros (OIM, 2013). Réalisés par 70% des personnes interrogées, les transferts financiers se chiffrent en moyenne à 155€/mois destinés principalement à soutenir le budget de la famille restée à Madagascar. Le tissu associatif est dense (plus de 240 associations créées ces dix dernières années) et la moitié des membres de ces associations orientent leurs actions de solidarité dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

Ces conclusions permettront à la direction de la diaspora du ministère malgache des Affaires étrangères, mais également aux partenaires techniques et financiers, au secteur privé ainsi qu’au secteur non gouvernemental et à la société civile d’orienter leurs actions afin de mobiliser au mieux le potentiel de développement de la diaspora malgache en France.

En savoir plus

Le site du Ministère des Affaires étrangères malgache

Le site du Accueil Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations

Dernière modification : 22/12/2016

Haut de page