Visite de l’ambassadeur au centre Saint-Vincent de Paul dans le cadre du Programme Alimentaire Mondial le 3 mai 2013

L’ambassadeur de France a rendu visite vendredi 3 mai 2013 au centre Saint Vincent de Paul de Tanjombato, qui est dirigé par la congrégation des Filles de la Charité de St Vincent de Paul, basée à Paris. Il a été rejoint sur place par M le Représentant du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) à Madagascar. Le centre assiste 642 orphelins et enfants vulnérables âgés de 5 à 18 ans. Il fournit, outre une éducation primaire et professionnelle, une assistance alimentaire apportée par le PAM, en collaboration avec les ONG Centre de Développement Andohatapenaka (CDA).

JPEG

L’assistance se compose d’un repas de de riz (115 g par jour/pers), légumineuses (30g par jour/pers), huile fortifiée en vitamine A (15 g par jour/pers) et de farine enrichie (100g par jour/pers). Les bénéficiaires viennent de familles pauvres du quartier de Tanjombato dont les parents gagnent seulement entre 1000 et 2000 arirary par jour ou sont sans emploi.

Cette assistance s’inscrit dans le cadre du programme du PAM d’appui à l’éducation de base, dont les objectifs sont l’amélioration de l’accès à l’éducation pour ces enfants démunis ; leur réinsertion scolaire et sociale ; l’augmentation de leur taux d’inscription et la réduction des cas d’abandon scolaire, dans le contexte actuel où la vulnérabilité des ménages les amène à retirer les enfants de l’école.

Voir l’article du PAM "l’aide de la France permet à une jeune fille de se fabriquer un meilleur avenir"

JPEG

Dans le cadre de son programme de lutte contre la tuberculose, le PAM à travers le centre et en collaboration avec l’ONG Reggio Terzo Mondo fournit également des vivres aux malades de la tuberculose et à leurs familles pendant la durée du traitement pour favoriser l’adhérence au traitement. Chaque patient reçoit une ration sèche composée d’huile (25g par jour/pers), farine enrichie (200g /jour/pers) et une ration familiale composée de riz (200g /jour/pers), légumineuses (50g par jour/per) et huile (15g par jour/pers).

La France verse depuis plusieurs années au PAM à Madagascar une subvention qui a atteint 2,5 M euros en 2012 (environ 7 Milliards ariary). En 2013, une première tranche de 700.000 euros (environ 2 Milliards ariary) a été octroyée en février, et sera suivie du versement d’une seconde tranche au cours du second semestre.

JPEG

Dernière modification : 30/05/2013

Haut de page